Toilette intime et MST - Principes d’hygiène à l’usage de tous

Toilette intime et MSTPrincipes d’hygiène à l’usage de tous

27.02.2012

Les règles de l’hygiène intime peuvent se résumer à la formule « ni trop, ni trop peu ». En pratique, entre méconnaissances et croyances bien ancrées, pas facile de faire passer les bons messages sur ces sujets qui touchent à ce qu’il y a de plus secret chez chacun.

  • Le " ni trop, ni trop peu » est la règle de base d'une hygiène intime réussie

LA PRÉSENCE de micro-organismes dans le vagin est normale. Les bacilles de Döderlein (ou lactobacilles), qui composent l’essentiel de la flore bactérienne, sont même protecteurs. Mais à certaines périodes de la vie, l’acidité du pH varie et déséquilibre la flore vaginale. Des germes anaérobies, en particulier Gardnerella vaginalis et Candida albicans, mais aussi mycoplasmes, streptocoques, staphylocoques, peuvent alors se développer, causant vaginoses et vaginites. Les proteus,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires