Objectif confidentialité

Un espace à aménager, une attitude à adopter  Abonné

Publié le 27/02/2012
Différentes solutions sont proposées pour optimiser la confidentialité à l’officine. L’objectif est de garantir le confort du patient et d’initier en douceur les nouvelles missions du pharmacien.
Une simple ligne au sol peut suffire à ménager la confidentialité

Une simple ligne au sol peut suffire à ménager la confidentialité

AVEC LES NOUVELLES missions confiées par la Loi HPST, la notion de confidentialité s’impose plus que jamais à l’exercice officinal. Les agenceurs et les enseignes l’ont compris et proposent des solutions concrètes, qu’il s’agisse d’une simple ligne de confidentialité indiquée au sol ou de pièces fermées. Mais la confidentialité est aussi et surtout une question de comportement, qui pose les bases de la relation patient pharmacien dans la pharmacie de demain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte