UN ENTRETIEN AVEC JEAN LAMARCHE, PRÉSIDENT DE CROIX VERTE & RUBAN ROUGE - « Ne faîtes pas la morale aux toxicomanes »

UN ENTRETIEN AVEC JEAN LAMARCHE, PRÉSIDENT DE CROIX VERTE & RUBAN ROUGE« Ne faîtes pas la morale aux toxicomanes »

27.02.2012

L’accueil du toxicomane à l’officine, Jean Lamarche connaît. Il y a même consacré un ouvrage*. Le président de Croix Verte & Ruban Rouge a résumé pour « Le Quotidien » les mots-clés de ce dialogue singulier. Ce qu’il convient de dire ou au contraire les expressions ou attitudes à proscrire. Discrétion, tact et discernement sont de mise pour une prise en charge mesurée et efficace.

  • Jean Lamarche :  Le toxicomane substitué n'est pas un patient lambda »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- En quoi l’accueil du toxicomane est-il radicalement différent de celui du client lambda ?

JEAN LAMARCHE.- Comme tout ce qui fait tache dans la société la toxicomanie se cache, aussi la discrétion est-elle obligatoire. Dans un premier temps, il ne faut poser que des questions neutres et dont nous avons absolument besoin pour traiter l’ordonnance : adresse, par exemple, ou prise simultanée d’autres médicaments.

Si le patient revient, des liens se créeront....

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
amazon

Pharmacies de proximité ou Amazon : l'heure des choix

Les pharmacies de proximité risquent de disparaître. C'est ce qui ressort des premiers « amphis de l'officine » organisés ce matin par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Le gouvernement va devoir... 4

Partenaires