À la Une - Sécurité sanitaire : les leçons du Lévothyrox

À la UneSécurité sanitaire : les leçons du Lévothyrox

Mélanie Maziere
| 17.06.2019

Alors qu’un nouveau contrat d’objectifs et de performance (COP) vient d’être signé entre l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produit de santé (ANSM) et l’État pour les années 2019-2023, le directeur de l’instance Dominique Martin fait le bilan du COP 2015-2018. Le cinquième directeur de l’agence du médicament, à sa tête depuis bientôt 5 ans, n’élude pas les ratés et prône un
« processus constant d’amélioration et de vigilance ».

  • Dominique Martin

Le Quotidien du pharmacien. - Selon le bilan du COP 2015-2018, les objectifs fixés ont été atteints à 88 % au global et à 100 % sur l’axe de la sécurité sanitaire. Est-ce satisfaisant ?

Dominique Martin. - Un COP ne couvre pas toutes les activités de l’agence mais cible des objectifs prioritaires et fixe des indicateurs pour mesurer le travail réalisé. Quand on atteint les 100 % sur plusieurs indicateurs, cela ne veut pas dire que nous avons fait tout ce qu’il y avait...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires