À la une - Coup de chaud sur les marques ombrelles

À la uneCoup de chaud sur les marques ombrelles

Marie Bonte
| 01.03.2018

Dans ses nouvelles recommandations, l’ANSM interdit de facto les marques ombrelles, mettant fin à plusieurs années de confusion, voire de risques potentiels pour le patient. Une décision qu’appelaient implicitement de leurs vœux les pharmaciens. Ils s’apprêtent désormais à reprendre la main sur ce rayon, bien décidés à jouer leur rôle de conseil.

  • ansm

La profession salue l’interdiction des marques ombrelles prononcée le 22 février par l'Agence nationale du médicament (ANSM). La mesure met un terme à l’opacité qui entourait la dénomination de ces produits.

« Une sage décision », « juste et raisonnée », « une bonne idée, enfin ! », s’exclament les pharmaciens sur notre site, à l’annonce de l’Agence du médicament qu’ils remercient « en toute sincérité », sans l’ombre d’une ironie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires