Quelques cas particuliers

Publié le 05/06/2020

Grossesse et allaitementLes agonistes dopaminergiques, le riluzole et les ICOMT sont déconseillés au cours de la grossesse et de l’allaitement.Les anticholinergiques ne doivent pas être utilisés au cours de l’allaitement.La lévodopa est déconseillée au cours du premier trimestre de la grossesse ainsi qu’au cours de l’allaitement.Insuffisance rénale ou hépatiquePrudence générale en cas d’insuffisance rénale. Un certain nombre de produits sont contre-indiqués ou doivent être administrés avec prudence en cas d’insuffisance hépatique : apomorphine, entacapone, tolcapone, rasagiline, sélégiline, riluzole…Personnes âgéesLes progressions posologiques doivent être encore plus prudentes. Les anticholinergiques, notamment, chez elles, sont de manipulation très « délicate ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr