Les indications

Publié le 05/06/2020

Maladie de Parkinson- Akinéton : maladie de Parkinson, syndrome parkinsonien induit par les neuroleptiques.- Apokinon : traitement d’appoint des fluctuations sévères d’activité de la dopathérapie.- Azilect : traitement de la maladie de Parkinson, en monothérapie ou en association avec la lévodopa chez les patients présentant des fluctuations motrices de fin de dose.- Comtan : adjuvant aux traitements standards par lévodopa/bensérazide ou lévodopa/carbidopa chez des patients adultes atteints de la maladie de Parkinson et de fluctuations motrices de fin de dose qui ne peuvent être stabilisés avec ces associations.À un stade très avancé, on peut proposer l’administration par pompe d’un gel de lévodopa/carbidopa par voie intestinale ou une pompe externe délivrant de l’apomorphine.- Requip : traitement de la maladie de Parkinson, en monothérapie ou en association avec la lévodopa.- Xadago : maladie de Parkinson à un stade intermédiaire ou avancé, en association à une dose stable de lévodopa seule ou en association avec d’autres antiparkinsoniens.Sclérose latérale amyotrophique- Rilutek : seul médicament à avoir démontré une capacité à retarder le recours à la ventilation mécanique assistée.Maladie d’Alzheimer- Donépézil, Réminyl, Exélon, Mémantine : leur efficacité est relative et temporaire, sur certains symptômes (cognitifs ou non), chez environ un tiers des patients. Ces médicaments sont l’objet de controverses ayant abouti à leur déremboursement en août 2018 ; certains médecins soulignant leur intérêt (neurologues, gériatres), à l’inverse d’autres (généralistes).


Source : lequotidiendupharmacien.fr