Usage thérapeutique de la plante  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 13/01/2014

Le « pour ».

Les partisans de l’usage de la plante (cannabis = chanvre, herbe, marijuana, etc.) ou de préparations qui en sont des dérivés directs (résine de cannabis ou haschisch = « shit », « teuch », etc. ; parfois « huile », encore plus concentrée que la résine) soulignent :

› Leur bonne tolérance ;

› La possibilité de l’utiliser à l’aide d’un vaporisateur (il en existe divers modèles : Volcano, etc.) évitant l’inhalation de goudrons cancérigènes ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte