Une iatrogénie réduite  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 13/01/2014

Réactions aiguës.

L’usage de cannabinoïdes peut induire des troubles psychiques et mnésiques Une faible réduction de l’activité psychomotrice peut être observée jusqu’à 24 heures après l’administration de THC. Son également décrits : sécheresse de la bouche, myorelaxation, tachycardie, hypotension orthostatique avec vertiges, céphalées. Ces effets cèdent rapidement à la poursuite du traitement. Étant dose-dépendants, il est conseillé d’augmenter progressivement la posologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte