Traitements médicamenteux  Abonné

Par
Publié le 03/04/2017
Les médicaments systémiques administrés contre les herpèsvirus limitent la prolifération virale (virostatiques). Sélectifs des ADN-polymérase virales, ils respectent les ADN-polymérases humaines. Aciclovir, valaciclovir, ganciclovir ou famciclovir doivent être triphosphorylés avant action, la première phosphorylation étant assurée par une thymidine-kinase virale (pour HSV et VZV) ou par une phosphotransférase (pour le CMV) : seules les cellules infectées peuvent être siège de la formation du métabolite antiviral actif, ce qui limite le risque iatrogène et d’interactions médicamenteuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte