Herpès : des lésions superficielles récurrentes  Abonné

Par
Publié le 03/04/2017
Les virus Herpes simplex sont à l'origine d’infections superficielles récidivantes entraînant une lyse cellulaire locale, d’où les lésions, les démangeaisons et l’inflammation. Ces lésions peuvent survenir sur n’importe quel territoire cutanéo-muqueux.

La phase prodromique se caractérise par un prurit. De petites vésicules parfois douloureuses surgissent rapidement, formant des bouquets confluents, puis se dessèchent en quelques jours. La récidive locale, fréquente, finit par laisser une cicatrice indélébile.

Localisation orofaciale

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte