Traitement non médicamenteux  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 10/06/2014

Si la cryothérapie constitue la référence dans la prise en charge de la kératose actinique selon la Commission de la transparence (avis du 26 juin 2013), d’autres techniques mécaniques sont également mises en œuvre : excision, électrodessiccation, abrasion chimique, curetage ou traitement par laser, etc. Lorsque les lésions sont trop nombreuses pour envisager leur suppression individuelle, il peut cependant être indispensable d’en revenir au traitement topique envisagé précédemment.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte