Stratégie thérapeutique  Abonné

Publié le 04/02/2013

Conseil et information constituent un préalable incontournable dans la prise en charge de l’infection herpétique, volontiers source d’anxiété. Il importe de souligner le caractère chronique de la maladie et le risque réel de contamination, y compris pendant les phases asymptomatiques. Qu’il soit simplement local ou qu’il soit général, le traitement d’une primo-infection ne prévient pas les récurrences. Il se révèle même dans les faits souvent plus efficace que celui des récidives, pour lesquelles la précocité de la prescription d’un antiviral reste déterminante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte