Prévention des récurrences herpétiques  Abonné

Publié le 04/02/2013

Il n’existe pas de traitement susceptible d’éradiquer définitivement l’herpès. Toutefois, l’administration prophylactique d’aciclovir (400 mg x 2/j), de valaciclovir (500 mg/j) ou de famciclovir (250mgx2/j pour l’herpès génital) aux sujets présentant des récidives fréquentes réduit le nombre de récurrences : cette prévention est proposée aux patients ayant au moins six récurrences par an ou lorsque le retentissement socioprofessionnel ou psychologique de l’infection est important. Cet effet, suspensif, impose de réévaluer tous les 6 à 12 mois l’intérêt de la prescription.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte