Vieillissement et médicaments

Sous le signe de la diversité et de l’inégalité  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 29/02/2016
La problématique de l’adaptation posologique chez le sujet âgé, surtout très âgé, se heurte souvent à une grande insuffisance de l’information disponible, en grande partie parce que les essais cliniques sont difficiles à réaliser dans cette classe d’âge. On a néanmoins identifié un certain nombre de facteurs dont il peut être important de tenir compte, notamment en matière de choix médicamenteux et d’adaptation posologique.

L’ABC physiologique du vieillissement

Les modifications observées au cours du vieillissement dit normal sont très nombreuses. Toutes n’ont pas d’influences majeures sur l’effet des médicaments et/ou les effets iatrogènes. Elles sont le plus souvent d’ordre pharmacocinétique.

- Le vieillissement influence peu l’absorption digestive des médicaments. En revanche, les autres voies d’administration (transcutanée, buccale, rectale) sont sujettes à de grandes variations interindividuelles en ce qui concerne la vitesse d’absorption ou la quantité absorbée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte