Quelques cas particuliers  Abonné

Publié le 06/09/2012

Grossesse et allaitement.

Par prudence, les AINS en collyre sont contre-indiqués chez la femme enceinte à partir du 6e mois. Ils sont contre-indiqués lors de l’allaitement.

Les bêta-bloquants sont déconseillés au cours de l’allaitement. Ils peuvent être utilisés durant la grossesse sous réserve d’une surveillance du nouveau-né (fréquence cardiaque, glycémie) pendant les premiers de vie.

Les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique sont déconseillés chez la femme enceinte et allaitante.

Prudence dans l’emploi des alpha-2 adrénergiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte