Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Publié le 07/11/2013

Grossesse et allaitement.

Par prudence, les bêta-2 agonistes de longue durée d’action et les anticholinergiques sont déconseillés au cours de la grossesse (sauf nécessité) et de l’allaitement. La bamifylline est également déconseillée.

Administrée en fin de grossesse, la théophylline peut entraîner chez le nouveau-né une tachycardie et/ou une hyperexcitation.

Insuffisance rénale ou hépatique.

Il est conseillé de diviser par 2 la posologie du bambutérol en cas d’insuffisance rénale et de diminuer les doses de bamifylline en cas d’insuffisance hépatique.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3044