Mécanismes d’action  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 07/11/2013

Les bêta-2 agonistes (« bêta stimulants », ou bêta-2 sympathomimétiques), en stimulant les récepteurs correspondants présents sur les muscles lisses bronchiques induisent une relaxation de ces derniers, ce qui lève le bronchospasme. On distingue les agonistes à court délai d’action (quelques minutes avec un pic d’effet en 10 à 15 minutes) et à courte durée d’action (4 à 6 heures) et les agonistes à longue durée d’action (12 heures et plus) dont l’activité est retardée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte