Quelques définitions

Microbiote, prébiotiques, probiotiques, quèsaco ?  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 29/01/2018
La connaissance du microbiote s’est extraordinairement développée ces dernières années. Ce que l’on perçoit de ses implications physiopathologiques apparaît d’ores et déjà considérable, avec de possibles applications dans des domaines extrêmement variés.
bifido

bifido
Crédit photo : DR GARY GAUGLER/SPL/PHANIE

Microbiote

Le microbiote, autrefois dénommé flore intestinale, est composé d’environ 100 000 milliards de bactéries non pathogènes, appartenant à plus de 1 000 espèces différentes, constituées de 3 millions de gènes (100 fois plus que le génome humain). Auxquelles il convient d’ajouter une riche flore virale et fongique.

Le microbiote intestinal se localise essentiellement au niveau de l’intestin grêle et du côlon, l’acidité gastrique rendant la paroi de l’estomac quasiment stérile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte