Mécanismes d’action  Abonné

Publié le 07/02/2013

Les antivitamines K dépriment le cycle de la régénération hépatique de plusieurs facteurs procoagulants : II, VII, IX et X.

L’aspirine à faible dose inhibe irréversiblement la cyclooxygénase plaquettaire entraînant une suppression de la synthèse du thromboxane A2. En bloquant les récepteurs (P2Y12) à l’ADP couplés à l’adénylate cyclase, le clopidogrel et le prasugrel s’opposent à la fixation du fibrinogène sur ses récepteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte