Mécanisme d’action  Abonné

Par
Publié le 04/09/2014

Il s’agit de vaccins recombinants préventifs ne renfermant aucun matériel nucléique et seulement des protéines antigéniques sous forme de pseudo-particules virales.

Cervarix contient la protéine L1 des HPV de types 16 et 18, avec un adjuvant de l’immunité (ASO4 : lipide monophosphoryle A 3-désacylé), l’ensemble étant adsorbé sur de l’hydroxyde d’aluminium.

Gardasil contient cette même protéine L1 des HPV de types 6, 11, 16 et 18, adsorbées sur du sulfate d’hydroxyphosphate d’aluminium.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte