Pipi au lit

L'énurésie n'est pas une fatalité  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 26/06/2017
L'énurésie laisse souvent ceux qui en souffrent et leurs proches désemparés. Pourtant, la prise en charge de ce trouble a évolué, tant sur le discours et le comportement à adopter que sur les options thérapeutiques envisageables.
enuresie

enuresie
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Chez l'enfant, la propreté s'acquiert entre 2 et 4 ans. Pourtant, chez les enfants souffrant d'énurésie, le « pipi au lit » perdure au-delà de l'âge de 5 ans. Il ne s'agit pas d'une maladie mais d'un symptôme fréquent puisqu'il touche 6 à 10 % des enfants de 7 ans. Avec le temps, il évolue favorablement dans la plupart des cas. Néanmoins, cette situation intime, souvent inavouable à l'extérieur du cocon familial, freine le développement social (sortie scolaire ou chez un camarade). Chez l'enfant, elle a un retentissement psychologique plus ou moins lourd.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte