Le traitement de substitution opiacé (TSO)  Abonné

Publié le 02/03/2015

Le traitement de substitution opiacé (TSO) (traitement de « maintenance ») constitue un outil de régulation de la dépendance chez un patient volontaire pour en bénéficier : associant à une dimension pharmacologique un suivi éducatif, psychologique et social, il limite la morbidité et la mortalité (par intoxication aiguë notamment) liées à la toxicomanie, facilite la réinsertion familiale comme professionnelle et limite la délinquance généralement associée à l’usage de drogue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte