De l’expérimentation à la dépendance  Abonné

Publié le 02/03/2015

L’usage d’héroïne commence souvent à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge d’adulte, mais parfois plus tardivement sous l’influence d’événements de vie douloureux (séparation, deuil, chômage, etc.). Dans tous les cas, il constitue un symptôme d’une souffrance psychique intense qu’il tend à masquer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte