La névralgie essentielle du trijumeau  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 17/05/2016

Observée avant tout chez la femme de plus de 50 ans, il s’agit d’une névralgie faciale fréquente : la forme essentielle (primaire) est la plus banale mais il existe des formes secondaires. L’étude des vaisseaux intracrâniens par angio-IRM montre que la névralgie trigéminale essentielle correspond souvent à une compression de la racine du trijumeau par une artère issue de l’artère basilaire (artère cérébelleuse supérieure en général).

L’association d’une algie vasculaire de la face et d’une névralgie du trijumeau forme ce que les neurologues appellent le « cluster-tic ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte