Patchs et implants contraceptifs

La contraception du 3e millénaire  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 30/06/2014
Après la polémique sur les pilules contraceptives, les femmes, jeunes et moins jeunes, ont découvert de nouvelles méthodes de contraception, dites de 3e génération. Les patchs et autres implants contraceptifs constituent l’essentiel de cette offre modernisée.
Une galénique qui s’éxonère de l’observance

Une galénique qui s’éxonère de l’observance
Crédit photo : phanie

APPARUES plus récemment, les nouvelles méthodes contraceptives sont moins médiatisées et leur mise en œuvre nécessite parfois des explications théoriques et pratiques. Parmi elles, le patch contraceptif hebdomadaire et l’implant sous-cutané.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte