Une délivrance pas comme les autres

Conseils de pharmacien pour une contraception réussie  Abonné

Par
Anne-Sophie Pichard -
Publié le 30/06/2014
Deux cent vingt-deux mille cinq cents interruptions volontaires de grossesse réalisées en 2011, ce sont autant de raisons de mettre l’accent sur l’information et le conseil liés à la contraception. Une mission pour laquelle le pharmacien se place en première ligne.
Explications, informations, au comptoir des officines la contraception est l’occasion d’un...

Explications, informations, au comptoir des officines la contraception est l’occasion d’un...
Crédit photo : phanie

• Première dispensation… et renouvellement :

La toute première délivrance d’un contraceptif oral est l’occasion de s’assurer que le traitement est bien compris par la patiente : quand prendre le premier comprimé, les modalités de la prise, le fonctionnement (administration quotidienne, existence de comprimés actifs et inactifs, période d’arrêt à respecter), la fenêtre d’oubli (ne pas dépasser 3 heures pour le lévonorgestrel, 12 heures pour les autres molécules), la conduite à tenir en cas d’oubli, en cas de vomissement (jusqu’à 4 heures après l’ingestion, reprendre un comprimé)… L’

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte