Chez le médecin  Abonné

Publié le 18/03/2013

Proposer une définition objective de l’insuffisance cardiaque chronique reste une gageure : il n’est pas possible de mettre en évidence de dysfonction valvulaire, ventriculaire ou cardiaque, ni de changement de flux, de pression, de dimension ou de volume qui permettrait de reconnaître directement et de façon univoque les patients atteints de cette pathologie. Le diagnostic d’insuffisance cardiaque demeure donc délicat : il repose sur un jugement clinique basé sur l’anamnèse, l’examen et des tests appropriés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte