L’EMA recommande l’AMM conditionnelle pour Ondexxya

AOD : bientôt un antidote à Eliquis et Xarelto  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 07/03/2019
Ondexxya, l’antidote aux anticoagulants agissant sur l’inhibiteur du facteur XA – Eliquis (apixaban) et Xarelto (rivaroxaban) – est sur le point de décrocher une autorisation de mise sur le marché conditionnelle. C’est en tout cas la recommandation de l’Agence européenne du médicament à la Commission européenne qui doit statuer dans les semaines à venir.
rivaroxaban

rivaroxaban
Crédit photo : Phanie

Les anticoagulants oraux directs (AOD) représentent une avancée médicale incontestable. Ils sont actuellement trois disponibles sur le marché européen (et donc français). Il s’agit de Pradaxa (dabigatran) de Boehringer Ingelheim, Xarelto (rivaroxaban) de Bayer - tous deux approuvés en 2008 - et Eliquis (apixaban) de Bristol-Myers Squibb, dont l’AMM date de 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte