Principe de la vaccination  Abonné

Par
Publié le 05/03/2018

À sa naissance, le nouveau-né est protégé contre diverses maladies grâce aux anticorps transmis par sa mère, mais cette immunité disparaît en quatre mois ; l’allaitement participe également à sa défense, mais de façon partielle et insuffisante. Par la suite, l’enfant ou l’adulte sera immunisé contre les maladies infectieuses qu’il contractera mais au prix d’un risque que la vaccination ne fait pas courir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte