À la Une

Pénuries d'anticancéreux : la Ligue sonne l'alerte  Abonné

Par
Publié le 18/09/2020
La Ligue contre le cancer a lancé lundi une nouvelle offensive pour lutter contre les ruptures de médicaments, en particulier des anticancéreux. Campagne de sensibilisation, appel à témoignages et résultats d’une étude IPSOS en main, elle dénonce une aggravation de ce fléau au fil des années. Concernés au premier chef, les pharmaciens passent toujours plus de temps chaque semaine à trouver des alternatives pour ne pas laisser les patients sans solution.

Il y a un an, au moment où la ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn, présentait sa feuille de route pour lutter contre les pénuries de médicaments dans les locaux du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, le président de la section A, Pierre Bèguerie, insistait sur l’implication sans faille des confrères : « Nous n’avons jamais laissé un patient sans solution ! » Mais cela ne se fait pas sans mal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte