Pierre Béguerie : « Nous n’avons jamais laissé un patient sans solution »  Abonné

Par
Publié le 11/07/2019
Agnès Buzyn était le 8 juillet dans les locaux de l’Ordre des pharmaciens pour détailler les mesures de sa feuille de route, mais aussi pour découvrir en pratique le fonctionnement du DP-Ruptures.

Crédit photo : DR

L’accès élargi au DP-Ruptures figure en tête des actions envisagées par le gouvernement. Sa présentation ce matin à l'Ordre a convaincu la ministre de la Santé de s'appuyer sur l'officine pour lutter contre les ruptures de stock. « Le DP-Ruptures un outil très performant. Présent sur le logiciel métier des pharmaciens d’officine, il envoie un signalement au laboratoire concerné lorsqu’il détecte plusieurs échecs d’approvisionnement, le laboratoire répond automatiquement en précisant la date de retour à la normale estimée et il peut préciser la cause du problème.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte