L’Union européenne se penche sur les pénuries et les ruptures de stock  Abonné

Par
Publié le 18/09/2020
Poussée notamment par la France et l’Allemagne, l’Union européenne devrait présenter dans les semaines à venir plusieurs propositions pour lutter contre les pénuries et les ruptures de stock de médicaments. Dans ce cadre, le Parlement européen a débattu hier des moyens de « sécuriser l’approvisionnement pharmaceutique et de restaurer l’indépendance de l’Union dans ce domaine ».

La députée centriste française Nathalie Colin-Oesterlé (Groupe PPE), vient de présenter à Bruxelles un ensemble de 120 propositions destinées à répondre aux pénuries de médicaments. Elles concernent aussi bien la politique industrielle, avec en premier lieu des incitations au rapatriement de la production dans l’UE, que la politique de santé, la recherche pharmaceutique et la distribution du médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte