Histoire de la médecine

Il était une fois la vaccination

Par
Publié le 28/04/2014

Si le concept d’immunisation semble très ancien, celui de vaccination, qui a représenté le plus beau succès en matière de santé publique au XXe siècle, est beaucoup plus récent et ne remonte qu’à la fin du XIXe. Petit voyage dans le temps aux sources de cette médecine préventive originale.

LA VACCINATION, en temps que telle, a vu le jour avec Jenner, puis Pasteur, et s’est développée au cours des XIXe et XXe siècles. Partie d’une observation empirique d’immunité croisée entre deux maladies, la vaccine et la variole, la vaccination, longtemps empirique, est devenue une science à part entière (le terme de vaccinologie date de 1977 : amélioration des vaccins disponibles, optimisation de leur utilisation, développement de nouveaux vaccins) débutant par l’isolement de l’agent pathogène, sa culture, son atténuation ou son inactivation pour fabriquer un vaccin.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)