Communication et publicité des professions de santé

Des mesures très attendues  Abonné

Par
Publié le 28/06/2018
En préconisant de lever l’interdiction qui pèse sur les professions de santé quant à la publicité et à la communication, le Conseil d’État pourrait influer de manière décisive sur la refonte du Code de déontologie très attendue par les pharmaciens, notamment par les groupements.
conseil d'état

conseil d'état
Crédit photo : phanie

Une étude du Conseil d’État conseille d’assouplir le Code de la santé publique en faveur de la communication des professionnels de santé. Ces derniers ne seraient plus interdits de publicité, ou plutôt ils seraient autorisés, dans la limite de leurs règles ordinales, à communiquer sur leurs compétences et leurs pratiques professionnelles ainsi que sur les honoraires et les coûts de leurs prestations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte