La diabétologie à l’officine - Comme les autres
Actualité pharmaceutique
La diabétologie à l’officine | 1/13

Comme les autres

30.05.2011
  • Une question d’équilibre

LES DIABÉTIQUES ne sont pas exactement des patients comme les autres. À savoir qu’ils ne guériront jamais de leur affection. Ce constat pourrait paraître bien sombre, mais ce serait sans compter sur l’immense boîte à outils dont disposent les diabétiques pour améliorer leur quotidien. Qu’ils soient de type 1 ou de type 2, les patients bénéficient des progrès immenses de la diabétologie. De nouvelles classes d’hypoglycémiants font leur entrée dans les rayons des officines (à lire page 12)...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres focus

add
  • Focus

    Dossier Spécial générique Abonné

    générique

    Une histoire toujours recommencée. Celle amorcée en 1999, lorsque les pharmaciens se voient accorder le droit de substitution. C'est alors... Commenter

  • Focus

    dossier Abonné

    bébé

    Lorsqu'il entre dans votre officine, il ne demande rien, s'exprime peu, ne se plaint pas et ne dit pas bonjour… Toujours accompagné, «... Commenter

  • Focus

    Dossier - Froid et pharmacie Abonné

    iceberg et dauphin

    Lundi dernier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn rencontrait l'ensemble des représentants des acteurs du système de santé. Objectif de... Commenter

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires