Quatre laboratoires ciblés par une action de groupe des anti-vaccins

Quatre laboratoires ciblés par une action de groupe des anti-vaccins

24.07.2017
  • anti vaccin

Selon le quotidien « Le Parisien », l’association Autisme Vaccinations s’apprête à lancer une action de groupe contre quatre fabricants de vaccins qu’elle rend responsables de la recrudescence de cas d’autisme.

Non contents d’avoir manifesté leur opposition farouche à l’élargissement de l’obligation vaccinale pédiatrique à onze valences, les anti-vaccins montent leur contestation d'un cran. L’association Autisme vaccinations annonce qu’elle introduira, à la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
PIERRE J Médecin ou Interne 24.07.2017 à 23h35

Certains se vantent de ne pas avoir été vaccinés et de se porter bien comme si c'était un exemple à suivre. Avant les vaccins, tout le monde ne décédait pas, heureusement, mais les épidémies Lire la suite

Répondre
 
j-c d Pharmacien 24.07.2017 à 20h38

Que ceux qui ne veulent pas vacciner et protéger leurs enfants ne les vaccinent pas mais qu'ils s'engagent à soigner leurs enfants avec leurs propres deniers si ceux ci contractent les maladies dont Lire la suite

Répondre
 
Christian L Autre Professionnel Santé 24.07.2017 à 19h20

Christian L Biochimiste clinique.

Je n'ai jamais été vacciné, et je me porte très bien.

Répondre
 
NICOLAS V Pharmacien 26.07.2017 à 14h59

Eh bien remerciez les autres !
1) comportement égoïste
2) belle preuve scientifique que le cas personnel

Répondre
 
PHILIPPE M Médecin ou Interne 28.07.2017 à 17h25

autrement dit : "je n'ai jamais mis ma ceinture de sécurité et je n'ai jamais eu le moindre accident"
Heureusement pour la médecine, les niveaux de preuves scientifiques sont un peu plus Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE M Médecin ou Interne 24.07.2017 à 18h29

On a quasiment éradiqué des maladies transmissibles et/ou leurs complications par une méthode simple et mieux tolérée que tout autre traitement. Si on s'intéresse vraiment à la santé de l'humanité, Lire la suite

Répondre
 
Chantal L Infirmier 24.07.2017 à 17h05

N'avez vous aucun doute? et le principe de précaution? c'est une catastrophe qui s'annonce si on applique cette obligation!

Répondre
 
LAURIANNE M Pharmacien 24.07.2017 à 18h06

La catastrophe c'est d'avoir des enfants non protégés contre des maladies graves, qui décèdent ou ont des séquelles à vie à cause de la stupidité de leurs parents. Le refus de vaccination est une Lire la suite

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 24.07.2017 à 19h06

Je dirais plutôt qu'on commence à constater la catastrophe sanitaire qui s'annonce depuis que ces contestataires font leur sale boulot et découragent les parents à vacciner leurs enfants. Point de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires