S'y retrouver dans la jungle des vaccins - Destination prévention !

S'y retrouver dans la jungle des vaccinsDestination prévention !

Didier Rodde
| 29.05.2017

La décision de vacciner le voyageur dépend des risques réellement encourus, compte tenu du projet de voyage et de son contexte personnel. Celle-ci s’inscrit donc dans une approche très personnalisée. De nombreux éléments doivent être pris en compte, liés au contexte épidémiologique international, à la situation sanitaire et au niveau d’hygiène de la ou des zones visitées, aux conditions du séjour (saison, activités sur place, modalités d’hébergement, durée), à des facteurs de risque individuels (âge, antécédents médicaux…), au statut vaccinal antérieur et à d’éventuelles obligations administratives.

  • vaccin

La toute première étape de ce programme doit être de vérifier l’état du carnet vaccinal du voyageur au regard du calendrier vaccinal français (y compris la vaccination contre la grippe saisonnière), car certaines infections peuvent être endémiques dans le pays de destination (par exemple : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, rougeole).

Fièvre jaune

- Épidémiologie : la fièvre jaune est présente dans les régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Dispensation adaptée : c’est parti pour deux ans Abonné

Signé le 12 février, l’avenant 20 à la convention pharmaceutique ouvre la possibilité aux pharmaciens d’officine d’adapter la dispensation de certains médicaments à posologie variable. Cette nouvelle mission en faveur du bon usage débutera le 1er juillet prochain pour une période de deux ans. Explications et réactions. 7

Partenaires