Un projet de voyage - Quelles vaccinations ?

Un projet de voyageQuelles vaccinations ?

Dr Catherine Bouix
| 06.04.2017

À l’occasion d’un projet de voyage, le médecin a un rôle déterminant à jouer dans la prévention de certaines maladies, en fonction de la destination envisagée et des conditions de voyage. Les recommandations doivent porter tant sur la protection vis-à-vis des arbovirus (dengue, chikungunya, virus Zika), que sur celle des virus à transmission sexuelle (VIH, Ebola). 

La mise à jour des vaccins recommandés en France est en outre particulièrement importante pour la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche, ainsi que contre la rougeole.

 

Fièvre jaune

La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable pour un séjour en zone d’endémie (régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud), même en l’absence d’obligation administrative.

Cette vaccination anti-amarile n’est disponible que dans les Centres de vaccination anti-amarile désignés par les Agences régionales de santé.

Elle est recommandée chez l’enfant à partir de l’âge de 9 mois, déconseillée chez la femme enceinte et contre-indiquée en cas de déficit immunitaire inné ou acquis.

Schéma vaccinal : une injection 10 jours avant le départ.

Depuis juillet 2016, la validité du certificat anti-amarile est prolongée à vie, supprimant l’obligation des anciens rappels décennaux.

Les vaccins à virus vivants atténués produisent d’exceptionnels effets indésirables graves.

 

Fièvre typhoïde

La vaccination contre la fièvre typhoïde est recommandée lors d’un séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions d’hygiène dans des pays où l’hygiène est précaire et la maladie endémique, particulièrement dans le sous-continent indien.

Ce vaccin n’assurant qu’une protection de 50 à 65 %, il ne se substitue pas aux mesures de précautions vis-à-vis des aliments, de l’eau et du lavage des mains.

Schéma vaccinal : une injection 15 jours avant le départ, possible dès l’âge de 2 ans. La durée de protection est de trois ans.

Les vaccins disponibles en France sont composés d’un polyoside capsulaire de S. typhi.

 

Hépatite A

La vaccination est recommandée à partir de l’âge de 1 an pour tous les voyageurs devant séjourner dans un pays où l’hygiène est précaire, quelles que soient les conditions de séjour. Elle est surtout recommandée chez les patients souffrant d’une maladie hépatique chronique ou d’une mucoviscidose.

Schéma vaccinal : une injection au moins 15 jours avant le départ et un rappel 6 à 12 mois plus tard (jusqu’à 3 ou 5 ans après la première injection). La durée de protection est d’au moins 10 ans.

Il existe deux vaccins pédiatriques dosés à 80 U (Avaxim®) et 720 U (Havrix®), utilisables de 1 à 15 ans révolus.

 

Hépatite B

L’hépatite B est l’IST la plus répandue et la plus meurtrière de la planète.

La vaccination anti-hépatite B est recommandée pour des séjours fréquents et prolongés dans les pays à forte ou moyenne fréquence du portage chronique du virus (schématiquement, tous les pays sauf l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et du Nord, l’Australie et l’Amérique du Sud à l’exception du Brésil).

Schéma vaccinal : le vaccin peut être administré dès la naissance sous forme de deux injections espacées de 1 mois et une 3e injection six mois après la première.

En cas d’immunisation rapide nécessaire : 3 injections rapprochées sur 21 jours (J0-J7-J21 avec Engerix B 20®) et une 4e injection 1 an plus tard. Ce schéma vaccinal n’est pas applicable chez l’enfant.

Le vaccin contre l’hépatite B est composé de l’antigène HBs obtenu par recombinaison génétique.

 

Infections invasives à méningocoque

La vaccination contre ces infections est recommandée en cas de voyage en zone d’endémie (« ceinture de la méningite » en Afrique subsaharienne : zones de savane et Sahel d’ouest en est, du Sénégal à l’Éthiopie) au moment de la saison sèche, favorable à la transmission du méningocoque ; ou dans toute autre zone où sévit une épidémie, dans des conditions de contact étroit et prolongé avec la population.

Schéma vaccinal : pour les adultes, une injection au moins 10 jours avant le départ.

Les vaccins méningococciques sont composés de polyosides capsulaires du germe conjugués ou non à une protéine.

 

En conclusion

En dehors de ces vaccinations, il est important d’informer les futurs voyageurs des précautions à prendre en matière de protection contre les piqûres de moustiques, sur les mesures de prévention et d’hygiène pour éviter la diarrhée du voyageur et autres risques liés à l’alimentation, à l’environnement (soleil, baignades, grand froid, animaux autres que les arthropodes...), à certains comportements, notamment sexuels et risques (soins, tatouages, drogues...). Bon voyage !

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter