Prévention des infections hivernales - Une question d’hygiène de vie

Prévention des infections hivernalesUne question d’hygiène de vie

12.12.2011

L’expérience montre que les conseils de bon sens pour éviter ou du moins limiter les risques de contamination ne sont pas superflus…

  • Un habillement adapté est la première des préventions

MÊME SI on n’attrape pas un rhume simplement « parce qu’on a pris froid » (lire l’encadré), mieux vaut conseiller de se couvrir chaudement en superposant plusieurs couches légères, avec bonnet et écharpe. Parmi les autres gestes de prévention de base, on peut citer :

- Limiter les transports en commun et les endroits surpeuplés qui multiplient les occasions de s’infecter. Fuir ceux et celles qui éternuent ou toussent. Ne partager ni verres, ni couverts ni serviette pour s’essuyer...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires