Dépression saisonnière

Les promesses de la luminothérapie  Abonné

Publié le 12/12/2011
Solution originale contre la dépression saisonnière, la luminothérapie se développe progressivement. La validation scientifique de la technique nécessite toutefois encore de lever quelques zones d’ombre.
En France, la luminothérapie peine encore à s’installer

En France, la luminothérapie peine encore à s’installer
Crédit photo : phanie

ALORS qu’à l’approche de l’hiver, certains animaux migrent et d’autres hibernent, les êtres humains, eux, dépriment. Les troubles saisonniers de l’humeur se communément caractérisés par la survenue d’un état dépressif qui apparaît au début de l’automne ou de l’hiver pendant au moins deux années consécutives et s’améliore à l’arrivée des beaux jours. Les symptômes sont une fatigue persistante, une perte de motivation, une hypersomnie en particulier matinale et une augmentation de l’appétence pour les sucres avec en conséquence une augmentation de poids.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte