Dermocosmétique de saison - Des crèmes à l’épreuve du froid

Dermocosmétique de saisonDes crèmes à l’épreuve du froid

12.12.2011

L’hiver, saison à haut risque pour la peau, menace tout particulièrement certaines zones du corps : visage imparfaitement abrité derrière cols et écharpes, mains qui ne portent pas toujours de gants, pieds serrés dans des chaussures en contact avec un sol gelé. Les préserver en leur offrant une armure cosmétique, voilà l’objectif des soins de demain, constamment réétudiés pour améliorer leurs performances hydratantes, réparatrices, isolantes

  • Pieds et mains sont particulièrement exposés aux rigueurs de l’hiver

VASELINE, glycérine, huiles et beurres végétaux, sont quelques-uns des actifs qui entrent dans la composition des crèmes protectrices de l’épiderme. Ils interviennent en surface afin de préserver l’intégrité du film hydrolipidique. D’autres composants, plus techniques comme l’acide hyaluronique ou l’urée, peuvent les seconder. C’est aussi le cas des précurseurs de céramides, des protéines issues de plantes capables d’agir sur la structure épidermique. Elles stimulent les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires