Dermocosmétique au masculin - Une guerre quotidienne contre l’emprise des hormones

Dermocosmétique au masculinUne guerre quotidienne contre l’emprise des hormones

26.04.2011

La peau de l’homme est une peau sous influence… Celle des hormones androgènes qui sont présentes en plus grande quantité que chez la femme et qui font preuve d’une réceptivité plus importante au niveau des cellules cutanées. Cette forte imprégnation hormonale est responsable de spécificités d’expressions polymorphes.

DE PARTICULARITÉS, la peau de l’homme n’est pas avare. Sa vascularisation plus dense, tout d’abord, due à un nombre de capillaires sanguins supérieur. Son épaisseur, ensuite, qui l’avantage en lui offrant une plus grande résistance. Les couches cellulaires de l’épiderme sont plus nombreuses et les cellules qui le composent consomment plus d’oxygène. Le derme est également plus épais et le collagène qu’il abrite plus abondant ce qui confère aux tissus une meilleure élasticité et une plus...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 5

Partenaires