Médication officinale - Les compléments naturels du conseil

Médication officinaleLes compléments naturels du conseil

23.07.2010

Les raisons de recourir aux compléments alimentaires dans le cadre d’une alimentation équilibrée sont liées à la volonté de prendre en charge son capital santé. Tout est une question d’équilibre. Le pharmacien peut aider sa clientèle à acquérir les bons réflexes tout en évitant une surconsommation irrationnelle.

  • Les plantes veinotoniques sont largement représentées dans l’offre nutritionnelle





Model.
  • Relancer les fonctions vitales du derme par un apport  nutritionnel adapté

AU COMPTOIR des officines, les situations sont nombreuses où votre conseil en nutrithérapie est sollicité. Voici les principales d’entre elles.

« Je prends beaucoup d’antioxydants. »

Les formules antioxydantes (vitamines A, C et E, bêta-carotène, sélénium, zinc, polyphénols et flavonoïdes) neutralisent la surproduction de radicaux libres et protègent les cellules d’un vieillissement prématuré. Le principal risque est celui d’un surdosage : l’antioxydant peut alors devenir pro...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 4

Partenaires