Dissocier la rémunération des grossistes du prix des médicaments

Dissocier la rémunération des grossistes du prix des médicaments

Mélanie Maziere
| 11.04.2019

C’est toujours le même diagnostic face à une situation qui n’a fait qu’empirer. Comme en décembre 2013, l’Autorité de la concurrence pointe la situation économique critique des grossistes-répartiteurs et appelle le gouvernement à restructurer leur rémunération.

Déjà dans son rapport de décembre 2013, l’Autorité de la concurrence avait été la première à constater la situation difficile de la répartition pharmaceutique. Depuis, les rapports se sont succédé : l’IGAS en 2015 et 2017, la Cour des comptes en 2017, et ce nouvel avis de l’Autorité de la concurrence rendu public le 4 avril.

Tous appellent à la refonte profonde du système de rémunération des grossistes-répartiteurs afin de la dissocier des prix des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
picto

Pictogramme grossesse : une fausse bonne idée à réviser

L’apposition de pictogrammes « médicament et grossesse » est une intention louable, mais la coexistence de deux pictogrammes, présents sur 60 à 70 % des médicaments, est une source d’inquiétude parfois infondée pour les patientes... Commenter

Partenaires