À la Une - Un avis qui n'a pas super marché !

À la UneUn avis qui n'a pas super marché !

Mélanie Maziere
| 08.04.2019

Très attendu, le nouvel avis de l’Autorité de la concurrence sur le secteur de la distribution du médicament, cinq ans après sa première enquête sur le sujet, ne bénéficie plus de l’effet de surprise. Exposées jeudi matin, ses conclusions présentent une ambivalence entre un désir de libéralisation intact et l’assurance de toute la considération portée au métier de pharmacien. Mais dès le lendemain, la ministre de la Santé a tenu à mettre le holà : pas question d'autoriser la vente de médicaments dans les supermarchés.

  • caddie

Dans les grandes lignes, les conclusions sont bien celles auxquelles la profession s’attendait de la part de l’Autorité de la concurrence. Mais, prévient sa présidente Isabelle de Silva, « on ne s’est pas contenté de répéter ce que nous avions dit en 2013 », citant à la fois l’ampleur du travail réalisé, la large palette de ses interlocuteurs sur ce dossier, les auditions de toutes les parties prenantes et une consultation publique qui a reçu la contribution de 1...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires