Mouvements anti-Sécu - La justice condamne les promoteurs de la désaffiliation

Mouvements anti-SécuLa justice condamne les promoteurs de la désaffiliation

Mélanie Maziere
| 01.03.2018

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi 22 février quatre hommes et deux associations à des peines de prison avec sursis, des amendes et des dommages et intérêts pour avoir incité à se désaffilier de la Sécurité sociale.

  • assurance-maladie

Pour avoir organisé un système d’incitation à la désaffiliation de la Sécurité sociale, l'ancien chirurgien-dentiste Claude Reichman vient d'écoper de 10 mois de prison avec sursis, et son association, Mouvement pour la liberté de la protection sociale, à une amende de 60 000 euros d'amende dont moitié avec sursis.

Le tribunal correctionnel de Paris, qui le considère comme « le fer de lance du mouvement anti-Sécu », ne s'est pas arrêté là. Dans sa décision du 22 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires