Un nouveau règlement européen - Le RGPD, une révolution dans la protection des données ?

Un nouveau règlement européenLe RGPD, une révolution dans la protection des données ?

Hakim Remili
| 26.02.2018

Sur le papier, le nouveau règlement européen relatif à la protection des données personnelles n’est que le prolongement de la loi informatique et libertés dont il s’est inspiré. Mais les sanctions prévues seront beaucoup plus lourdes et la notion de coresponsabilité des acteurs responsables de la sécurité des données qu’il introduit risque fort de modifier leurs relations contractuelles.

  • rgpd

Le 25 mai prochain, entre en application le Règlement Européen sur la protection des données personnelles, le déjà fameux RGPD. Ce règlement, qui date du 27 avril 2016, a pour but de donner à l’ensemble des citoyens de l’Union européenne le contrôle de leurs données personnelles et de responsabiliser l’ensemble des acteurs traitant ces données. Cela concerne donc à peu près tout le monde. D’où l’effervescence récente qui entoure l’application prochaine du RGPD, dont on...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires