Avec un potentiel estimé à 23 patients par officine - Le bilan de médication séduit 45 % des pharmaciens

Avec un potentiel estimé à 23 patients par officineLe bilan de médication séduit 45 % des pharmaciens

Mélanie Maziere
| 30.10.2017

Une enquête Call Médi Call menée en septembre pour « le Quotidien » dévoile les nouvelles missions qui intéressent les pharmaciens. Si le bilan de médication n’arrive qu’en cinquième position, il collecte néanmoins 44,7 % de réponses favorables. Décryptage.

Si la livraison à domicile arrive largement en tête (67,7 %) des missions dans lesquelles les pharmaciens d’officine veulent s’engager ou conforter leur investissement, elle n’est qu’une activité parmi d’autres à développer. Ainsi, sur les 1 066 pharmaciens interrogés du 12 au 20 septembre dernier par Call Médi Call, près de la moitié compte s’investir dans le bilan de médication. Cette activité arrive néanmoins en cinquième position après la substitution générique (52,6 %),...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires