Bilan et perspective économique - L'automédication, moteur de l’économie officinale

Bilan et perspective économiqueL'automédication, moteur de l’économie officinale

Marie Bonte
| 30.10.2017

L’analyse en profondeur du chiffre d’affaires le démontre clairement, le médicament remboursable continue de perdre du terrain au profit de l’OTC et de la parapharmacie. Deux segments que les titulaires ont intérêt à développer pour compenser la baisse du prix du médicament et pour maintenir la rentabilité de leur officine.

  • libre accès
  • graph2
  • graph1

Un constat sans équivoque. Et sans appel. L’automédication sauve l’officine. La ventilation du chiffre d’affaires par catégorie de produits (remboursés, non remboursés et parapharmacie) fait apparaître une perte de vitesse de l’activité à taux de TVA de 2,1 % (médicaments remboursables) au profit des activités à TVA de 5,5 %, 10 % et 20 %. Soit respectivement, le médicament non remboursé, les compléments alimentaires, les dispositifs médicaux ainsi que la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires